"Si j'étais..."

Bonjour ! Ou peut-être devrais-je plutôt dire "Bonsoir" ?

Je suis ravie de vous accueillir sur ce journal qui a vocation à devenir un espace d'échange, de découverte et de rêverie sur lequel je vous inviterai régulièrement.

En préambule de cette relation épistolaire, j’ai pensé qu’il convenait de faire les présentations en bonnes et dues formes. Et plutôt qu’un portrait trop sérieux, je vous propose d’en découvrir un peu plus sur calisperia et moi à travers un portait chinois simple et ludique   : 

 Me voici donc à travers ces "Si j'étais" : 

un bijou Je serais pour sûr un bijou gravé : je porte au quotidien de fins bracelets et bagues gravés des noms et initiales de ceux qui me sont chers. Ils sont comme un lien invisible et réconfortant qui me remémorent un évènement heureux ou un état d’esprit à garder...comme ce bracelet offert par ma soeur , dont le message « carpe diem » est devenu mon mantra. 




 

une couleurJ’entends déjà mes anciens collègues rire et répondre en choeur : Taupe !  J’ai travaillé plus d’une dizaine d’années dans un bureau de tendance qui était reconnu pour être LE bureau de la couleur. Dans cet univers, être la fille qui aime les neutres était une gageure et j' y ai laissé, je crois, une signature style indélébile ! Pourtant, mon véritable amour, depuis toujours, c’est le rose ! C’est une composante essentielle de l’adn des collections, et vous en retrouverez toujours un. Je pense d’ailleurs l’introduire sur un futur modèle mixte...mais chuut, nous en reparlerons en 2019 !  


une destination italie Le Sud ! Je suis née à Paris avec une double nationalité Franco- Italienne et je passe sans exception une partie de mes vacances entre la Provence et l’Emilie- Romagne. Deux régions qui ont tant de points communs : douceur de vivre, senteurs, traditions et surtout, une cuisine délicieuse ! C’est de ces origines que je tiens mon amour du linge brodé, car de chaque côté de la frontière, la culture du trousseau y était très forte. Et lorsque vient l’été, la chine de linge ancien sur les marchés est un passage obligatoire ! 

conte enfant J’ai eu deux coups de cœur durant mon enfance : le premier pour un petit livre pop-up « La chaumière de Lavinia » qui racontait l’histoire d’une petite fille anglaise vivant dans un charmant cottage. Je pense en avoir actionné chaque languette, et ouvert chaque fenêtre un millier de fois et je rêve aujourd’hui de vivre dans une maison rose comme celle de Lavinia ;) ! Le second ouvrage, c’est ce conte initiatique, riche et intemporel « Nils Holgersson ». J’en ai reçu une édition ancienne en cadeau que je possède toujours. J’ai à cœur de les partager avec mes filles même si je crains à chaque lecture qu’elles ne les abîment ! 

un chatLe chat bien-sûr ! J’aime tout chez lui : son allure, son indépendance, sa paresse et sa douceur. Il incarne, parfaitement l’esprit calisperia. Ma mère avait d’ailleurs brodé un chaton endormi qui a longtemps décoré ma chambre. Il est aujourd’hui dans celle de mes filles et je cherche un moyen de le récupérer discrètement pour lui donner une place de choix dans mon bureau !

constellation vintage cassiopéeCassiopée, qui est celle qu’une personne que j’aime infiniment m’a toujours montrée et qui brille suffisamment pour retrouver sa direction la nuit venue. Le zodiaque est une notion qui me parle profondément. Sa charge symbolique m’attire, tout comme son empreinte mythologique ! Cela explique sans doute pourquoi l’étoile est mon symbole fétiche. Elle figure sans surprise sur le logo calisperia ! Dans cet exercice de style, il a fallu relever ce défi de lui donner une apparence qui ne soit pas galvaudée et qui garde une dimension narrative, car pour la petite histoire, ses branches désignent les trois temps du repos : soir, nuit et matin ! 

 

 

 

Vous l'aurez compris, je suis une grande sentimentale.
Mes goûts et mes valeurs ont naturellement imprégné l'esprit calisperia . J'espère que nous les partagerons à travers cette nouvelle histoire du soir que j'écris en pensant à nos enfants et ceux qui sommeillent encore en nous.
 
Merci pour votre curiosité et à bientôt pour un nouvel article ! 
Paola